Une prothèse amovible est réalisée quand il n'y a pas d'appuis dentaires suffisants pour la réalisation d'une prothèse fixe sur dents ou implants.
Les prothèses partielles sont retenues par des crochets ou des attachements sur les dents restantes, ou sur des implants.
Les prothèses complètes fonctionnent sur le principe de la juxtaposition de deux surfaces identiques : la salive, entre la gencive et la plaque crée un phénomène d’adhésion. Ce type de prothèse nécessite une empreinte très minutieuse. Pour ces prothèses, la diction est parfois modifiée pendant quelques temps.

Certaines prothèses ont une base en résine, d'autres sont réalisées à partir d'une plaque métallique coulée. Le métal, s'impose pour sa solidité ; il permet d'obtenir des plaques plus fines. Pour les appareils partiels il permet de réduire la surface d'appui et de bien respecter la gencive autour des dents restantes. La résine permet des réalisations moins onéreuses. Elle convient notamment pour les appareils provisoires qui s'imposent au moment des extractions.